Two weeks to take a song from conception to completion to competition!

Introspection

This song was created for Game of Bands round 228 : "No English"

Lyrics:

Vers

Et juste comme ça je me trouve à la fin de la route
Mon coeur s’déchire dans mes mains pour mieux accommoder la fourche
Le choix est là, je ne peux pas le faire, un lâche, peur de choisir
Figé comme une tapette entre ces putains de pensées et mes désirs

J’implose dans l’introspection, une action vers l’indirection
Je m’noie dans les ténèbres ambigus, plombées d'indiscrétions mises sous pression
Pourtant je flotte, inutile même dans l’art maudit de noyer
Le brouillon mort de Maupassant, passant au mème pour exister

Pilule bleue, pour ne plus respirer
Pilule blanche, pour être sûr de tout oublier
Pilule rouge, mon coeur n'arrête pas de saigner
Mais je suis là toujours veillant l’indécision dans la trachée

Pilule noire, je perds ma lucidité
Je me bourre comme un drogué pour m’étouffer d’anxiété
Mais les monstres sont toujours là, en rêves comme en réalité
Car que le monstre c’est moi, et aucune voie me laissera m’échapper

Pre Chorus

Je suis perdu, enclos par mes murs pervers
Dans cette noirceur intime que j’erre solitaire

Allume-moi une flamme pour que je sois redécouvert
Pour que je vois une dernière fois tout se défaire


Refrain

Je cherche la raison
Cachée dans le délire
Je tombe dans un néant duquel je ne peux plus ressortir

J’évite les décisions
L’évasion de l’avenir
Je souffrirai, mes rêves vivants, que de risquer de les détruire

Vers



Resserré dans ma cave j’essaie de suivre mon Instinct
Mais la mort sera toujours la seule promesse du destin
La solitude qui me dénude, rude comme une pute impudique
Demeurera mon seul copain dans mon voyage incertain.

Je me submerge dans l’océan mon souffle s’expire peu à peu
Je vois le monde en noir et blanc, entre mon corps rouge et mon ame bleu
La renaissance d’une vigilance que j’avais longtemps oublié
Une émergence de la pénombre, une inspiration outrée

Respiration exagérée, volatile comme le volcan
Le ciel de l’aube s’est présenté avec son aquarelle de sang
Je vise devant, je vire à droite, précipitant en reculant
L’incertitude qui m’a ancré m’empêche de voler

Pourtant, la chaîne s’est relâchée
Emprisonné entre ces barrières de verre satanées
l’hiver suffoque le printemps
Les yeux ouverts je me dévale vers l’enfer qui m’attend
Face à ma réflexion, mon ombre jointe, revolver à ma tempe

Prechorus

Je suis perdu, enclos par mes murs pervers
Dans cette noirceur intime que j’erre solitaire

Allume-moi une flamme pour que je sois redécouvert
Pour que je vois une dernière fois tout se défaire

Refrain x2

Je cherche la raison
Cachée dans le délire
Je tombe dans un néant duquel je ne peux plus ressortir

J’évite les décisions
L’évasion de l’avenir
Je souffrirai, mes rêves vivants, que de risquer de les détruire


English

And just like that I find myself at the end of the road
My heart tears in my hands to accommodate the fork
The Choice is there I can't do it like a loser Scared to choose
Frozen like a staller Between my fucking thoughts and my desires

I implode in the introspection An action towards indirection
I fall in the ambiguous darkness Letting buy indiscretion put under pressure
However I float Useless even in the damned art of drowning
The dead drafts of maupassant passed into memes to exist

Blue pill to no longer
White pill to be sure to forget everything
Red pill I don't stop bleeding
But I am here of a present indecision in my trachea

Black pill I Lose my lucidity
Je get fucked like a junkie to choke myself with anxiety
But the monsters are still there in dreams and in reality
Because the monster is me and no path will let me escape myself.

Pre chorus

Im lost enclosed in my perverted walls
In this intimate blackness where I wander alone
Light me up a flame so that I can be rediscovered
So that I can see, one last time, everything fall apart

Chorus

I'm searching for reason
Hiding in delusion
I fall into an abyss from Which I cannot come back out of

I avoid décisions
The evasion of the future
I'll suffer, my dreams still alive, rather than risking to destroy them

Verse

Squeezed into my cave I tried to follow my instinct
But death will be the only promise of destiny
The solitude that undresses me rough like an impudic where
Will remain my only friend in my uncertain journey

I submerge myself into the ocean, my breath expires little by little
I see the world In black-and-white between my Red body and my blue soul
A Renaissance of vigilance That I had forgotten long ago
An emergence of the depths An emergence of the shadows, an outraged inspiration

Exaggerated Respiration, volatile like a volcano
The dawn sky presented itself in its watercolor of blood
I aim ahead, swerve to the right, rushing by going backwards
The incertitude that has anchored me prevents me from flying

However the chain released itself
Imprisoned between these satanic glass barriers
The winter suffocates the spring
Eyes open i charge towards the hell that awaits me
Faced with my reflection, my joint shadow, revolver to my temple.

Prechorus

Im lost enclosed in my perverted walls
In this intimate blackness where I wander alone
Light me up a flame so that I can be rediscovered
So that I can see, one last time, everything fall apart

Chorus

I'm searching for reason
Hiding in delusion
I fall into an abyss from Which I cannot come back out of

I avoid décisions
The evasion of the future
I'll suffer, my dreams still alive, rather than risking to destroy them
[Exit]

Messages

Reply
Post New Message